L'activité transfusionnelle en Algérie

Publié le par Ghemired

  •  

En Algérie, l’activité transfusionnelle (recrutement des donneurs de sang, collecte du sang, préparation des produits sanguins labiles, qualifications biologiques des dons, stockage et distribution des produits sanguins labiles) est assurée par les structures de transfusion sanguine. Ces structures sont rattachées aux établissements de soins (Centres Hospitalo-Universitaires, Etablissements Hospitaliers Spécialisés,  Etablissements Hospitaliers Universitaires et Secteurs Sanitaires).  

Leurs missions sont définies par l’arrêté N°198 (promulgué le 15 février 2006) portant création, organisation et définition des attributions des structures de transfusion sanguine, arrêté abrogeant les dispositions de l’arrêté du 09 novembre 1998 portant création, régularisation et attributions des structures de transfusion sanguine . Cet arrêté a pour objectif la réorganisation territoriale de ces structures et de leurs activités dans le domaine du sang. Cette restructuration se base sur un schéma territorial de wilaya avec la création de centres de wilaya de transfusion sanguine pour l’ensemble des wilayas du territoire national à l’exception des wilayas d’Alger, Constantine et Oran. 

Le nombre du personnel exerçant au sein de ces structures est de 1 135 (données de 2004) personnes dont 19 % sont du corps médical et 81 % du corps paramédical. Le personnel médical est représenté en grande majorité par des médecins généralistes (76%). Les praticiens spécialistes représentent 22% du personnel médical.

Publié dans Le sang

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article